BEBEL

910[1] 911[1]

Il y a des acteurs qui ont un « capital » sympathie hors du commun. C’est le cas de Jean-Paul Belmondo, mais aussi de Jacques Villeret, ou remontons encore le temps, de Bourvil. Dans le cas de Belmondo, il restera à jamais Le Magnifique, Le flic borderline tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps léger, agile ou au contraire maladroit. Il fut le héros sublime et une figure familière pour tous, infatigable casse-cou et magicien des mots. En lui, nous voulions nous retrouvez et lui ressembler.

Petit médaillon caricature réalisé durant le passage, ce soir, de l’As des as

LE LENSOIS NORMAND Tome 7 |
Noonanfagan5 |
Tiotwortara |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Societescilamalice
| Nao57