LES MARQUE-PAGES ROYAUX

Le roi tombe sous le « poids » des barricades.

Resized_20220830_193910

Marque-page Louis Philippe, roi de 1830 à 1848, sur une page du dictionnaire de l’académie Française de 1793.

La définition du mot « barricade » visible sur la photo renseigne sur l’origine de ce mot:  » Espèce de retranchement qu’on fait ordinairement avec des barriques remplies de terre pour se défendre, pour se mettre à couvert de l’ennemi.

Après les trois glorieuses de 1830, journées révolutionnaires, c’est un régime de compromis quelque peu improvisé, sans droit divin mais également sans revendications révolutionnaires qui voit le jour avec sur son trône Louis Philippe Ier, non plus roi de France, mais roi des Français . Il est monté sur le trône après des jours de barricades, il en sortira dans les mêmes conditions. Le retour à la République suscitait alors une méfiance parmi les hommes politiques et la grande bourgeoisie. Finalement, le trône accueille donc un nouveau roi, le dernier, dans un nouveau régime, une monarchie parlementaire.

Petit extrait du Moniteur universel du 22 février 1848 (révolution de Février):

« Ce matin, les ateliers et les magasins se sont ouverts comme d’habitude, et Paris offrait l’aspect le plus tranquille. Cependant, vers dix heures, quelques groupes […] se sont formés sur la place du Panthéon. Vers dix heures et demie, le rassemblement, composé d’abord de 300 individus, a quitté la place du Panthéon et s’est dirigé vers la place de la Madeleine […] en faisant entendre les cris de Vive la réforme ! et en chantant la Marseillaise, le Chant du départ et le Chœur des Girondins. […] Ce soir, vers cinq heures, quelques individus à mines suspectes ont tenté de former des barricades […]. Les rassemblements grossissent et présentent une attitude hostile. L’autorité prend les mesures propres à assurer le rétablissement de l’ordre. »

 

LE LENSOIS NORMAND Tome 7 |
Noonanfagan5 |
Tiotwortara |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Societescilamalice
| Nao57