LES BOUCHONS

Du paganisme au christianisme… ou vice versa

On connaît tous ces images de dolmens ou de menhirs affublés d’une croix à partir du haut moyen-âge afin d’effacer les traces visibles (et de loin) des cultes des temps obscures. Si par exemple les pierres levées de Carnac datent de 4700 ans avant JC environ, les signes chrétiens sur ce type de pierre datent eux du début du moyen-âge, donc une période allant du V -ème au X -ème siècle (grosso modo), soit plus de 5500 ans après !!!

La « christianisation » des mégalithes s’est opérée selon deux pratiques. L’une s’est traduite par une destruction pure et simple des monuments, l’autre, moins radicale, a  consisté à marquer les pierres de signes religieux, la croix étant le plus courant des signes, voir construire autour de la pierre un édifice, enclos ou autre sanctuaire.  On peut envisager pour tenter d’ expliquer la transformation de ses monuments d’un autre temps pour les religieux du moyen-âge, le fait que ces menhirs aient été le sujet de légendes populaires transmises depuis les âges néolithiques, jusqu’aux âges des métaux, puis finalement jusqu’aux populations celtes, de génération en génération, avec toutes les torsions imaginables que ces récits ont pu subir par rapport à leur état d’origine. Alors, si ces pierres ont pu être utilisées par les druides notamment, on peut penser à une christianisation des dolmens et menhirs pour faire disparaitre une religion païenne pas si ancienne aux yeux des instances chrétiennes des premiers siècles, celle des Celtes. Mais, si le temps d’un instant, l’ordre chronologique s’inversait et faisait du paganisme la religion dominatrice du christianisme, on trouverait peut-être ça et là ce genre de curieux personnage:

Resized_20220917_125832

 Christ « celtisé » et son bouchon

« Par tout pays, la religion dominante, quand elle ne persécute point, engloutit à la longue toutes les autres » Les lettres philosophiques de Voltaire.

LE LENSOIS NORMAND Tome 7 |
Noonanfagan5 |
Tiotwortara |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Societescilamalice
| Nao57